La transition vers le nouveau modèle de financement et la quatrième reconstitution des ressources approuvée par le Conseil d'administration du Fonds mondial

11 Mar 2014
De tous les débats qui se sont tenus au cours de la réunion du Conseil d'administration, celui-ci a été le plus vif, un certain nombre de délégations ayant manifesté leur inquiétude à ce sujet

POINT DE DÉCISION : GF/B31/DP09

Le Conseil d'administration du Fonds mondial a approuvé un cadre stratégique et une feuille de route destinés à piloter la transition de l'approche fondée sur des séries de propositions vers le nouveau modèle de financement, dont le but est d'harmoniser le calendrier du financement des subventions avec celui de la reconstitution des ressources du Fonds.

Nominations annoncées pour deux comités du Conseil d'administration : Comité d'audit et d'éthique et Comité de la stratégie, des investissements et de l'impact

11 Mar 2014
Nouvel appel à candidatures publié pour le Comité des finances et des résultats opérationnels (en anglais, FOPC)

POINTS DE DECISION: GF/B31/DP13 et GF/B31/DP14

Tous les rapports du Bureau de l'Inspecteur général doivent désormais être publiés

10 Mar 2014
La politique révisée de divulgation du Fonds mondial couvrira une série de rapports de 2013 concernant les processus internes du Secrétariat qui n’ont pas été publiés

POINT DE DECISION: GF/B31/DP11

Tous les rapports sur les activités de vérification et d'enquête du Bureau de l'Inspecteur général (Office of the Inspector General ou OIG en anglais) seront rendus publics dans le cadre d'une politique de divulgation révisée adoptée par le Conseil d'administration du Fonds mondial lors de sa 31e réunion à Djakarta, en Indonésie.

5.

Les décisions approuvées par le Conseil du Fonds mondial lors de sa 31e réunion

10 Mar 2014

Le texte ci-dessous est une traduction des décisions prises par le Conseil d’administration. Veuillez vous référer au texte officiel en anglais pour la formulation exacte de chaque point de décision.

Une nouvelle procédure s’applique à toutes les prorogations de subventions

10 Mar 2014

POINT DE DECISION: GF/B31/DP12

Le Fonds mondial a approuvé une nouvelle procédure couvrant toutes les prorogations de subventions pour remplacer un total de 10 procédures différentes créées par des décisions antérieures du Conseil d'administration.

Le Conseil d'administration du Fonds mondial approuve les frais de fonctionnement du Secrétariat

10 Mar 2014
Le Conseil approuve également la décision recommandant le suivi et la gestion des variations des taux de change

POINT DE DÉCISION : GF/B31/DP04

Le Conseil d'administration du Fonds mondial a approuvé les frais de fonctionnement du Secrétariat d'un montant 298,8 millions de dollars en 2014, y compris 20,5 millions de dollars pour le Bureau de l'Inspecteur général. Le Conseil a également approuvé un point de décision recommandant le suivi par le Secrétariat des variations des taux de change.

Le Fonds mondial et les peurs de la transparence

4 Mar 2014

En 2002, le nouveau Fonds mondial était un leader mondial dans le domaine de la transparence de l'aide. Il s'était engagé à publier des informations et des données techniques sur ses subventions à un niveau sans précédent dans le développement international. J'ai eu le privilège de faire partie du Fonds mondial à cette époque. Ceci m'a ouvert les yeux sur la complexité de traduire un engagement envers la transparence dans la réalité.

3.

Le défi de l'intégration des programmes tuberculose et VIH dans les pays durement touchés

18 Feb 2014
Comment conjuguer ces deux programmes malgré les difficultés

À compter de 2014, le Fonds mondial demandera à quarante-et-un pays de soumettre des notes conceptuelles conjointes tuberculose-VIH dans le cadre du nouveau modèle de financement, ce que les experts des deux domaines estiment non seulement nécessaire et bénéfique, mais également difficile à mettre en œuvre.

2.

Les pays récipiendaires du Fonds mondial « maîtres de leurs programmes » : entre le principe et la réalité

21 Jan 2014

Après avoir engagé 28 milliards de dollars dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Fonds mondial réaffirme régulièrement son soutien total au principe selon lequel les pays récipiendaires sont maîtres des programmes qu'il finance.  

Pages