L'Observateur du Fonds mondial est un média indépendant qui publie des reportages, des analyses et des éditoriaux au sujet du Fonds mondial. Pour recevoir des explications fiables et crédibles concernant le cadre réglementaire, les pratiques et les procédures du Secrétariat, des informations privilégiées sur les réunions du Conseil d'administration du Fonds mondial, des articles décrivant l'impact et le rôle du Fonds dans les pays, abonnez-vous à notre bulletin bimensuel gratuit.

Pour éviter que votre système de messagerie ne traite les numéros de l'Observateur du Fonds mondial qui vous seront envoyés comme du courrier indésirable, vous devrez ajouter l'adresse gfo-newsletter@aidspan.org à votre liste d'expéditeurs approuvés. Si vous n'êtes pas certain de la procédure à suivre, adressez-vous à votre administrateur système ou à la personne responsable du support technique.

December 2020

February 2020

January 2020

En réaction au rapport du BIG, le Secrétariat a pris des mesures et lancé une initiative pour accélérer la riposte dans la région de l'Afrique occidentale et centrale, dont l'objectif général est d'améliorer les résultats du programme grâce à une absorption accrue, à un financement efficace du programme de santé, à...

31 jan 2020
ANALYSE

Dans un entretien exclusif à Dianne Stewart, directrice du Département des relations avec les bailleurs, cette dernière analyse les clés du succès de la Reconstitution historique qui s’est traduite par un engagement sans précédent à hauteur de 14 milliards de dollars. Parmi les facteurs clés, Dianne cite en...

31 jan 2020
EXAMEN

A l’heure où le Secrétariat présente les résultats de la première année de mise en œuvre de la stratégie d’évolution des Instances de Coordination Nationale, n’est-il pas urgent de continuer la réflexion sur la nécessité de revoir le modèle des CCM ? Qu’il s’agisse de leur reconnaissance et de leur ancrage...

31 jan 2020
ANALYSE

Lors de sa 42ème réunion, le Conseil du Fonds mondial a examiné la politique de durabilité, de transition et de cofinancement, basée sur une mise à jour du Conseil rassemblant les leçons apprises, des analyses indépendantes et des rapports de trois institutions indépendantes du Fonds mondial. La mise en œuvre de...

31 jan 2020
NOUVELLES

Édition courante GFO

Le Conseil d'administration du Fonds mondial a approuvé le financement d'une autre série d'interventions du Registre de la demande de qualité non financée. Ces subventions permettent au Fonds de combler les lacunes en matière de services dans les pays dont les demandes de financement initiales sur les allocations 2017-2019 ne couvraient pas tous leurs besoins immédiats. Ces révisions concernent quatre subventions de quatre pays : l'Érythrée, Eswatini, la République kirghize et le Soudan.

1: APPEL INTERNATIONAL

Le monde a fait des progrès dans la lutte contre l'épidémie de VIH au cours de la dernière décennie. Toutefois, ces progrès sont menacés par la diminution des ressources financières et par l'aggravation de l'épidémie dans certaines régions. Des statistiques mondiales récentes sur l'épidémie de VIH montrent qu'il est peu probable que le monde mette fin à l'épidémie de sida d'ici 2030. Toutefois, les discussions de la 20e Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles en Afrique (ICASA) ont souligné la nécessité pour les pays de tirer parti des résultats obtenus jusqu'à présent en augmentant les ressources consacrées au VIH au niveau national, en intensifiant les efforts de prévention du VIH et en plaçant les communautés au centre de la réponse.

3: ANALYSE

Les allocations pour le prochain cycle constituent les plus importantes jamais accordées à des pays récipiendaires. Le montant total disponible pour les allocations aux pays pour le cycle 2020-2022 est de 12,71 milliards de dollars, c'est 23 % de plus que pour la période précédente de trois ans. Pour l’Afrique de l’ouest et du centre, cette augmentation est substantielle puisque la région recevra 780 millions de dollars de plus que lors du cycle 2020-2022. Comment s’assurer que ces ressources seront correctement investies et qu’elles permettront de renforcer le système de santé tout en sauvant les vies ? Le semestre qui s’ouvre est crucial pour réfléchir à ces question, et planifier des interventions qui prennent en compte les leçons apprises du passé et les recommandations des nombreux rapports produits dans l’espoir d’améliorer encore l’efficacité et l’efficience des investissement du Fonds mondial.

4: ANALYSE