4. NEWS
2 Jun 2020
Le Conseil d’administration approuve la consultation virtuelle des circonscriptions

Le Conseil d’administration a approuvé le calendrier et certaines modifications du processus d'élaboration de sa nouvelle stratégie afin de prendre en compte l'impact de COVID-19 sur le monde. Le Conseil approuvera la stratégie en novembre 2021. Le processus d'élaboration de la stratégie comprendra la collecte virtuelle de données, ce qui est fait pour la première fois. Les forums de partenariat, qui sont des réunions physiques destinées à recueillir les contributions des différentes parties prenantes, sont reportés au premier trimestre 2021 dans l'espoir que des déplacements et des réunions pourront alors avoir lieu. La stratégie du Fonds mondial est une feuille de route qui indique les principales voies d'investissement futures.

Les informations de cet article proviennent de la stratégie de développement du Fonds mondial (GF/B43/05) présentée au Conseil d'administration.

Calendrier proposé pour l'élaboration de la prochaine stratégie

Le Fonds mondial collecte des fonds pour un cycle de trois ans appelé "reconstitution". La stratégie actuelle s'étend jusqu'à fin 2022 et la prochaine reconstitution prévue pour l'automne 2022 détermine les dates importantes pour le développement de la stratégie après 2022. Le Conseil d’administration du Fonds mondial devrait approuver la prochaine stratégie à la fin de l’année 2021. Sur la base de cette stratégie, le Secrétariat élaborera un dossier d'investissement qui sera lancé début 2022. Le partenariat du Fonds mondial (toutes les parties prenantes) utilisera ce dossier d'investissement pour la prochaine reconstitution des ressources.

Figure 1 : Calendrier pour le développement de la stratégie après 2022 :

Source: Document GF/B43/05 du Conseil d’administration, Développement de la stratégie du Fonds mondial

Calendrier et processus d'élaboration de la nouvelle stratégie pour l'après-2022

Le Comité stratégique du Fonds mondial (SC), qui supervise l'élaboration de la stratégie du Fonds mondial, a recommandé d'entamer des consultations virtuelles sur l'élaboration de la stratégie, à partir de la 43e réunion du Conseil d’administration. Le processus d'élaboration comporte cinq étapes. La première est l'"étape de la planification du processus", au cours de laquelle le Comité stratégique définit le processus. Cette étape a eu lieu lors des deux dernières réunions du Comité de la stratégie en octobre 2019 et mars 2020. Au cours de la deuxième étape, celle de la "vue d'ensemble", le Fonds mondial lancera le site web consacré au développement de la stratégie afin de recueillir des informations, des contributions, des consultations électroniques et des mises à jour sur le développement de la stratégie. Cette étape se déroulera tout au long de l'année 2020.

Vient ensuite l'étape des "sujets ciblés", qui impliquait auparavant des "forums de partenariat axés sur la stratégie" qui réunissait les parties prenantes en personne. Il s'agissait de vastes réunions consultatives avec différents groupes d'intérêt, comme les partenaires techniques (par exemple, l'Organisation mondiale de la santé, le partenariat Halte à la tuberculose), les représentants des pays de mise en œuvre en Amérique latine, en Afrique et en Asie. Ces forums de partenariat avaient lieu deux ans avant que le Conseil d’administration n'adopte la stratégie finale. La pandémie COVID-19 rend désormais impossible la participation physique des parties prenantes à de tels forums de partenariat. Il est suggéré de les repousser au premier trimestre 2021, tout en recueillant les contributions virtuelles en 2020. La quatrième étape est appelée "étape cadre", au cours de laquelle le comité stratégique et le conseil d'administration examinent les résultats des forums de partenariat afin de déterminer l'orientation et les objectifs de la prochaine stratégie. Il est actuellement prévu que le cadre stratégique soit approuvé lors de la réunion du Conseil d'administration de mai 2021. Enfin, au cours de la "phase narrative", le Secrétariat rédige un document qui met en lumière la stratégie. Le document final sera approuvé en novembre 2021.

Les défis actuels liés au VIH, à la tuberculose et au paludisme demeurent 

Les défis actuels concernant le VIH, la tuberculose et le paludisme demeurent ; La COVID-19 aiguisent la plupart de ces défis. Certains d'entre eux sont spécifiques aux trois maladies, comme la nécessité d'intensifier les services de prévention du VIH, d’identifier et de traiter avec succès les cas de tuberculose manquants, d'intensifier la lutte efficace contre les vecteurs du paludisme. D'autres défis sont liés à la nécessité de renforcer la résilience et la durabilité des systèmes sanitaires et communautaires qui fournissent des services et à la nécessité de s'attaquer aux risques et aux obstacles à ces objectifs.

Il ne fait aucun doute que la COVID-19 aura un impact sur les programmes de santé mondiale et sur la prochaine stratégie du Fonds mondial.

La prochaine stratégie devra tirer les leçons des forces et des faiblesses de la stratégie actuelle

Le document présenté par le Secrétariat fournit des exemples de certaines forces et faiblesses qui devraient éclairer la prochaine stratégie. Parmi les points forts de la stratégie 2017-2022, le document cite les approches différenciées liées aux contextes (question de la pérennité, de la transition et du cofinancement ainsi que les contextes d’intervention difficile (COE) ; l'identification et l'accent mis sur la transmission du VIH parmi les adolescentes et les jeunes femmes ; et l'importance donnée aux systèmes résilients et pérennes pour la santé, les droits de l'homme, le genre et le financement national dans le travail du Fonds mondial. 

Parmi les faiblesses de cette stratégie figure le manque de clarté sur le rôle spécifique du Fonds mondial dans la mise en place de systèmes de santé résilients et pérennes pour la santé.

Une stratégie dans un monde post-COVID-19

Les circonscriptions ont fait part de leurs commentaires sur l'importance de la stratégie et de son développement (Aidspan a un accord qui permet d'accéder aux déclarations des circonscriptions à condition que la source ne soit pas révélée, nous ne le faisons pas). Certaines circonscriptions ont mentionné l'impact économique négatif de la pandémie COVID-19 sur différentes catégories de pays. Certains pays donateurs pourraient ne pas vouloir ou ne pas pouvoir faire de dons au Fonds mondial ; certains pays bénéficiaires qui ont cessé de bénéficier du soutien du Fonds mondial pourraient être à nouveau admissibles ; d'autres pays de mise en œuvre pourraient ne pas être en mesure de respecter leur engagement de cofinancement.

Certains groupes d'intérêt ont mentionné les défis liés à l'élaboration d'une stratégie pendant cette pandémie COVID-19. La plupart des groupes d'intérêt ont exprimé leurs préférences quant au processus : étant donné que de grands rassemblements en personne pourraient ne pas être possibles, l'importance de garantir un processus inclusif a été soulignée.

De nombreuses circonscriptions ont également indiqué ce qu'elles souhaiteraient voir dans une nouvelle stratégie : les mêmes quatre piliers, mais avec quelques nuances. Il s'agit du renforcement des systèmes de santé et des systèmes communautaires qui conduisent à des soins de santé universels ; de la disponibilité de données ventilées par âge, sexe et statut des populations clés ; et de la protection des populations clés et vulnérables, notamment les adolescents, les migrants et les personnes déplacées. Toutes les circonscriptions ont reconnu l'importance de garantir les droits humaine et de contribuer à lever les obstacles à l'accès aux services.

Cette stratégie est essentielle car elle définit le programme pour les années à venir, mais sa mise en œuvre est encore plus vitale.

Le document du Conseil d'administration GF/B43/05 (Développement de la stratégie du Fonds mondial) devrait être disponible prochainement sur https://www.theglobalfund.org/en/board/meetings/43/.

Leave a comment