surveillance

1.

L’audit du BIG pointe les faiblesses dans la gestion des ICN et dans la manière de coordonner et surveiller les subventions

7 Mar 2016
Le BIG affirme qu’une attention insuffisante est donnée à la pérennité des ICN une fois que les pays ont effectué leur transition

Le Bureau de l’Inspecteur général identifie des faiblesses graves dans (a) la capacité du modèle des instances de coordination nationale à surveiller les subventions ; (b) l’efficicacité des politiques et des procédures des ICN au niveau du Secrétariat du Fonds mondial et au niveau du pays.

Подписка на surveillance