Suivi stratégique des subventions

2.

Malgré quelques difficultés, l’Amérique latine et les Caraïbes progressent dans le cadre du nouveau modèle de financement

14 Oct 2014
Six notes conceptuelles soumises, huit autres en prévision pour la session d’octobre dans la région

Dans le cadre du nouveau modèle de financement, les pays d’Amérique latine et des Caraïbes ont soumis six notes conceptuelles fin septembre et doivent en soumettre huit nouvelles lors du prochain créneau de candidature en octobre, selon un calendrier communiqué à Aidspan.

8.

Aidspan lance la lettre d’information l’Observateur du Fonds Mondial

19 Mar 2014

Aidspan franchit aujourd’hui une étape importante dans ses services à destination des lecteurs francophones. Nous avons le plaisir d’annoncer le lancement du premier numéro de l’Observateur du Fonds Mondial, la version française de la lettre d’information Global Fund Observer distribuée gratuitement à des milliers d’abonnés dans 170 pays.

Le Fonds mondial et les peurs de la transparence

4 Mar 2014

En 2002, le nouveau Fonds mondial était un leader mondial dans le domaine de la transparence de l'aide. Il s'était engagé à publier des informations et des données techniques sur ses subventions à un niveau sans précédent dans le développement international. J'ai eu le privilège de faire partie du Fonds mondial à cette époque. Ceci m'a ouvert les yeux sur la complexité de traduire un engagement envers la transparence dans la réalité.

Des ‘chiens de garde’ ou des amis qui vous veulent du bien ?

3 Feb 2014

J'étais à Nairobi récemment pour animer une réunion d'individus et d'organisations impliqués dans la surveillance des programmes de santé publique en Afrique de l'est et en Afrique australe,  des défenseurs des droits de l'homme et de l'accès aux soins de santé, des experts en données informatiques, des journalistes, ainsi que des représentants d'ONGs, de bailleurs de fonds et d'agences gouvernementales. 

2.

Les pays récipiendaires du Fonds mondial « maîtres de leurs programmes » : entre le principe et la réalité

21 Jan 2014

Après avoir engagé 28 milliards de dollars dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le Fonds mondial réaffirme régulièrement son soutien total au principe selon lequel les pays récipiendaires sont maîtres des programmes qu'il finance.  

S'abonner à Suivi stratégique des subventions