ICN

6.

Les populations transgenres sont défavorisées dans la lutte contre le VIH, selon un rapport

22 Feb 2016
Sur plus de 130 instances de coordination nationale, seules 17 ont des représentants des populations transgenres

Les transgenres sont les populations les plus touchées par le VIH mais sont pourtant largement exclus des processus de décision en matière de programmes, de politiques et de financements.

10.

L’audit du BIG sur la Tanzanie pointe du doigt des problèmes déjà identifiés 2009

12 Feb 2016

Dans un audit sur la manière dont les subventions sont gérées par le secteur public en Tanzanie, le Bureau de l’Inspecteur général fournit des conclusions très sévères. Le BIG affirme que la plupart des problèmes dévoilés dans cet audit avaient déjà été identifiés dans un audit précédent datant de 2009.

La GIZ repousse la date limite des requêtes d’assistance technique dans ses principaux domaines d’intervention

11 Dec 2015

L’initiative BACKUP Health a repoussé la date limite au 31 décembre 2015 pour les requêtes d’assistance technique dans ses trois principaux domaines d’interventions : les instances de coordination nationale, le renforcement des systèmes de santé, la gestion des subventions. La date initiale était fixée au 15 décembre.

Parmi les types de projet que la GIZ compte financer :

5.

Selon une étude, les populations clés africaines sont encore largement exclues des processus de prise de décision, en dépit des espoirs suscités par le NMF

25 Nov 2015
Leur participation diminue à mesure que le pays se rapproche du processus de demande de financement

D’après un nouveau rapport, les principes directeurs du nouveau modèle de financement, comme un dialogue pays inclusif ou une participation significative, n’ont pas eu d’impact en ce qui concerne les populations clés en Afrique sub-saharienne.

6.

Faire entendre sa voix de manière pertinente : la question de la professionnalisation des représentants des populations clés

23 Jun 2015

Parmi les recommandations d’un rapport récent sur la représentation des populations clés (RPC) dans les instances de coordination nationale dans six pays africains, Aidspan souligne la nécessité de professionnaliser les représentants des populations clés. « Le fait de s’exprimer souvent ne signifie pas forcément une contribution significative », affirme Aidspan.

4.

Le Fonds mondial examine les résultats du nouveau modèle de financement en 2014

2 Mar 2015
Un peu moins de la moitié des 260 notes conceptuelles attendues ont été soumises en 2014 dans le cadre du nouveau modèle de financement, soit 58% du total des financements alloués.

Dans son premier rapport de 2015 sur le nouveau modèle de financement (NMF), et finalement le dernier rapport portant spécifiquement sur le déploiement du NMF, le Fonds mondial jette un regard rétrospectif sur les résultats de ce mécanisme mécanisme visant à diriger la plupart de ses financements vers les pays les plus touchés par la maladie et les moins à même de payer.

2.

La plupart des ICN qui ont soumis des notes conceptuelles ne remplissent pas l'ensemble des critères minimaux d'admissibilité

24 Feb 2015

Les instances de coordination nationale (ICN) rencontrent des problèmes pour intégrer les nouvelles exigences relatives à l'amélioration des résultats. Parmi les 84 ICN pour lesquelles une évaluation des résultats a été effectuée, seules quatre remplissent l'ensemble des critères minimaux d'admissibilité.

5.

Au Malawi, la société civile joue des coudes pour prendre part au processus décisionnel sur le VIH

14 Oct 2014
La participation au dialogue national est une première étape vers la levée de nombreux obstacles

Les obstacles structurels qui empêchent les populations clés d’accéder aux services mineront la capacité du Malawi à contrôler la propagation du VIH : tel est le message lancé aux participants au dialogue national dans le but de préparer la note conceptuelle sur le VIH de ce pays d’Afrique australe. 

1.

Sida et droits humains: la révolution tranquille du Maroc

26 Sep 2014

En juillet 2014, dans une salle de réunion de Rabat, assise aux côtés de représentants d’organisations internationales, de grandes ONG et de ministères, dont ceux des Affaires islamiques et de l’Administration pénitentiaire, une jeune Marocaine a prononcé des mots qui résonnent encore aux oreilles de Boutaina Selma El Omari, Coordinatrice de l’Unité de Gestion du Prog

Pages

S'abonner à ICN