Notre histoire

Le travail actuel d'Aidspan est exclusivement axé sur le Fonds mondial et les pays d'exécution. Depuis sa création en 2002, Aidspan a largement contribué à améliorer la connaissance et la compréhension de ce mécanisme multilatéral de financement de la santé. Ci-dessous figurent quelques éléments marquants du travail réalisé par Aidspan :

  • Décembre 2002 : Aidspan lance l'Observateur du Fonds mondial (OFM), qui s'impose rapidement comme la source de référence d'informations, d'analyses et de commentaires concernant le Fonds mondial.

  • 2002-2004 : Durant les deux premières années d'existence du Fonds mondial, Aidspan et deux partenaires ont mis au point et affiné le Cadre pour des contributions équitables, une méthode permettant de calculer pour chaque pays donateur le montant optimal de sa contribution au Fonds en fonction de sa richesse relative. Cette approche a finalement été adoptée par plusieurs groupes de mobilisation et par le Fonds lui-même, sous une forme modifiée.

  • Mars 2004 : Aidspan publie son premier Guide pour les demandes de subventions au Fonds mondial. Depuis, le guide a été mis à jour chaque année afin de tenir compte des évolutions du Fonds mondial lui-même.

  • Juillet 2005 : Suite à l'envoi par Aidspan d'une note confidentielle exprimant certaines préoccupations au président du Conseil d'administration, le Fonds mondial lance un audit externe complet des procédures du Secrétariat.

  • Août 2005 : Le Fonds mondial suspend temporairement toutes les subventions accordées à l'Ouganda après confirmation des allégations de corruption formulées par un lecteur de l'OFM et transmises au Fonds par Aidspan.

  • Janvier 2007 : Aidspan organise une table ronde sur les problèmes rencontrés par les récipiendaires des subventions du Fonds mondial pour obtenir une assistance technique. Les responsables de l'ONUSIDA, du PEPFAR, de l'OMS et des programmes de la Banque mondiale pour le sida, ainsi que d'autres acteurs mondiaux de la santé, assistent à cette réunion.

  • Mai 2007 : Aidspan déménage son siège de New York (États-Unis) à Nairobi (Kenya).

  • Mars 2009 : L'Ouganda condamne à des peines de prison deux des quatre fonctionnaires soupçonnés de corruption en rapport avec les subventions du Fonds mondial, des faits dénoncés en premier lieu par Aidspan.

  • 2009 : Aidspan élabore son plan stratégique pour la période 2010-2013, qui permet à l'organisation d'augmenter son budget annuel de fonctionnement, d'étendre ses programmes et d'accroître ses effectifs.

  • Avril 2012 : Aidspan témoigne devant une commission parlementaire britannique et déclare que le Fonds mondial ne pourra revivre une année semblable à 2011 sans subir des préjudices irréparables.

  • 2015: Aidspan a développé son troisième plan stratégique pour la période 2016-2018.