Ce que nous faisons

Le rôle d'observateur d'Aidspan.Le travail responsable d'information, de commentaire et d'analyse effectué par Aidspan depuis 12 ans a contribué à forger la réputation de l'organisation. Nous avons bâti un vaste réseau de relations à l'échelle mondiale. Nous essayons toujours d'avoir des commentaires constructifs sur le degré d'efficacité du Conseil d'administration, du Secrétariat et des responsables de la mise en œuvre des subventions du Fonds mondial ainsi que sur le respect des principes fondateurs du Fonds par ces différentes parties prenantes.

Nous poursuivons cet objectif en publiant en temps utile des informations pertinentes et des analyses incisives et réfléchies, en facilitant le débat critique, et en encourageant une plus grande transparence, davantage de responsabilité, une efficacité accrue et un impact plus important. Un de nos principaux moyens de communication à ce jour est l'Observateur du Fonds mondial.

Le plan stratégique, les plans annuels et les rapports annuels d'Aidspan sont disponibles dans les documents clés.

Le travail d'Aidspan s'articule autour de quatre grands axes : éditorial, relations extérieures, recherche et analyse de données.

Principales réalisations

En raison du caractère discret du travail de sensibilisation et d'analyse réalisé par Aidspan, il est parfois difficile pour l'organisation de montrer l'impact direct que peuvent avoir ses activités.

Certaines réalisations valent toutefois la peine d'être mises en avant :

Création du tout premier observateur d'une institution de financement multilatérale majeure dans le but d'accroître l'efficacité de cette institution.

Développement de relations de confiance au plus haut niveau du Fonds mondial, d'où la possibilité sans précédent offerte à Aidspan d'assister aux réunions du Conseil d'administration du Fonds en qualité d'observateur.

Influence sur l'élaboration des politiques du Fonds, y compris les modèles de financement, avec la publication de documents comme le Cadre pour des contributions équitables.

Amélioration de la qualité, de l'exhaustivité et de la présentation des données du Fonds mondial.

Révélation de détournements de fonds, notamment de l'affaire de corruption au sein du ministère ougandais de la Santé en 2005.

Analyse approfondie des problèmes survenus au Fonds mondial en 2011-2012, qui ont amené des changements stratégiques et politiques majeurs.

Présentations accessibles et instructives de données sur la gestion des subventions du Fonds mondial, y compris des contributions annoncées et versées.

Plus de 280 numéros de sa publication phare, l'OFM, qui apporte des informations claires sur le Fonds mondial à plus de 8500 abonnés dans 150 pays.

Création d’une version française de GFO, l’OFM.

Amélioration de la transparence du Fonds mondial en incitant le Fonds à publier sur son site web (a) les décisions du Conseil d’administration par vote électronique et (b) les documents joints aux notes conceptuelles.

Lancement en 2010 du Projet de surveillance locale en Afrique orientale et australe. Depuis le lancement, des formations en personne sur le Fonds et sur les techniques de surveillance ont été conduites pour 362 personnes dans 12 pays.

Dans le cadre de son Plan Stratégique, le travail d’Aidspan consiste en trois objectifs: (1) Une amélioration des politiques, des procédures, des structures et de l’efficacité du Fonds mondial résultant d’une évaluation critique d’Aidspan; (2) Un Fonds mondial plus transparent avec des données plus précises, complètes et accessibles et (3) qu’Aidspan devienne une organisation solide et durable.

Dans le premier objectif, Aidspan se concentre sur (a) l’efficacité des processus de financement, des mécanismes d’assurance et des structures de gouvernance et de gestion au niveau global et au niveau des pays; (b) le soutien du Fonds mondial pour prolonger l’impact dans les pays qui ne bénéficient plus de l’aide du Fonds mondial, (C) l’efficacité des politiques et des processus pour renforcer l’implication des populations clés au niveau des pays, la réponse aux inégalités de genre et à la violence et les droits de l’homme dans la lutte contre les trois maladies et (d) l’efficacité du Fonds à encourager le financement national pour aller vers plus de durabilité.

Les domaines spécifiques d’intervention du deuxième objectif sont : (a) un niveau accru de transparence des documents du Fonds, (b) une disponibilité des données de qualité au niveau des pays pour une mise en oeuvre efficace des subventions et une bonne évaluation des investissements du Fonds, (c) une collaboration avec experts et organisations sur la transparence et les données de qualité.

Enfin, dans le troisième objectif, Aidspan se concentre sur (a) améliorer la gouvernance et la capacité de surveillance du Conseil d’administration, (b) renforcer les structures, les systèmes et les processus de management et (c) une mobilisation efficace des ressources financières.

Pour chaque domaine d’intervention, le plan stratégique 2016-2018 identifie plusieurs activités principales. Par exemple, le produit phare d’Aidspan, l’Observateur du Fonds mondial, continuera à publier des articles d’actualité sur le Fonds mondial régulièrement. Une publication trimestrielle apportera des analyses plus en profondeur. Les autres activités importantes prévues comprennent : (a) mesurer à quel point les entités de surveillance au niveau des pays renforcent l’efficacité et la transparence, (b) évaluer l’impact des politiques du Fonds mondial sur le renforcement des systèmes de santé, (c) évaluer la stratégie et les politiques adoptées par le Fonds mondial concernant son rôle dans le développement et l’application d’un plan de transition, (d) enquêter sur l’impact du retrait du soutien du Fonds mondial sur les pays, notamment sur les populations clés, (e) signaler les lacunes dans l’information sur le Fonds devrait rendre publique à tous les niveaux et (f) évaluer les efforts du Fonds pour accéder à des données de qualité au niveau des pays. Pour plus de détails, voir le Plan Stratégique.

Dans le cadre de ce plan, une structure organisationnelle révisée est mise en oeuvre au sein d’Aidspan. Il y aura trois fonctions essentielles – Analyse Politique; Communication et Finance et Administration – qui seront dirigées par des cadres supérieurs qui rendront des comptes au directeur exécutif et seront soutenus par des consultants selon les besoins. L’une des initiatives clés du nouveau Plan Stratégique est le développement d’une nouvelle stratégie de collecte de fonds.