Observateur du Fonds mondial

L'Observateur du Fonds mondial est un média indépendant qui publie des reportages, des analyses et des éditoriaux au sujet du Fonds mondial. Pour recevoir des explications fiables et crédibles concernant le cadre réglementaire, les pratiques et les procédures du Secrétariat, des informations privilégiées sur les réunions du Conseil d'administration du Fonds mondial, des articles décrivant l'impact et le rôle du Fonds dans les pays, abonnez-vous à notre bulletin bimensuel gratuit.

Pour éviter que votre système de messagerie ne traite les numéros de l'Observateur du Fonds mondial qui vous seront envoyés comme du courrier indésirable, vous devrez ajouter l'adresse gfo-newsletter@aidspan.org à votre liste d'expéditeurs approuvés. Si vous n'êtes pas certain de la procédure à suivre, adressez-vous à votre administrateur système ou à la personne responsable du support technique.

Édition courante GFO

1: NOUVELLES

Onze subventions écourtées de six pays ont reçu un financement relais d’une valeur de 378 millions de dollars pour leur permettre de maintenir les services jusqu’au 31 décembre 2017. L’argent provient de l’optimisation du portefeuille. Par ailleurs, quatre pays bénéficiant de subventions écourtées au titre de la lutte contre le paludisme ont tiré parti d’économies et de gains d’efficacité dans le cadre de leurs propres subventions pour assurer les activités jusqu’à la fin de l’année.

2: NOUVELLES ET ANALYSE

L’incapacité à absorber l’intégralité des fonds alloués ou décaissés est un problème pour beaucoup de subventions, en particulier en Afrique subsaharienne. Les délégations représentant l’Afrique orientale et australe et l’Afrique occidentale et centrale au Conseil d’administration du Fonds mondial ont fait état de leur préoccupation concernant la capacité d’absorption plus tôt cette année. Cet article est le premier d’une série de trois articles dans lesquels nous abordons certaines des raisons à l’origine de ces problèmes d’absorption, ainsi que quelques-unes des solutions proposées.

3: NOUVELLES

D’après le Comité des candidatures au poste de Directeur exécutif, le Conseil d’administration du Fonds mondial devrait être en mesure de sélectionner un nouveau Directeur exécutif à sa réunion des 14 et 15 novembre. Les annonces publiées en juin et juillet dans quatre grands journaux ont suscité 92 candidatures. Des candidats supplémentaires ont été identifiés dans le cadre des échanges des membres du Conseil d’administration et d’autres acteurs. La procédure devait s’intensifier lors de la réunion du Comité en vue de finaliser la liste des candidats à inviter pour une entrevue, qui devait avoir lieu la semaine dernière.

4: COMMENTAIRE

Cette année, j’ai rédigé trois demandes de financement au Fonds mondial pour des programmes africains de lutte contre le VIH et la tuberculose. Être plongée de manière si intense dans des processus nationaux si différents évoque toutes sortes de pensées et de réflexions. Dans ce commentaire, je fais part de mon point de vue sur les différents processus de mise au point de propositions, la valeur ajoutée de l’assistance technique, le rôle des équipes de pays du Fonds mondial et les changements apportés aux supports de candidature. J’avance également qu’il est, à mes yeux, grandement nécessaire de mettre au point des outils conviviaux aidant les pays à optimiser leurs allocations budgétaires.

5: NOUVELLES

Une enquête du Bureau de l’Inspecteur général a constaté qu’un fournisseur local du Burkina Faso a livré 35 motocyclettes contrefaites au récipiendaire principal d’une subvention de lutte contre la tuberculose. L’enquête a également révélé que le récipiendaire principal n’a pas pris les mesures appropriées lors de l’attribution du contrat au fournisseur et lorsqu’il a pris connaissance des activités frauduleuses.