Observateur du Fonds mondial

L'Observateur du Fonds mondial est un média indépendant qui publie des reportages, des analyses et des éditoriaux au sujet du Fonds mondial. Pour recevoir des explications fiables et crédibles concernant le cadre réglementaire, les pratiques et les procédures du Secrétariat, des informations privilégiées sur les réunions du Conseil d'administration du Fonds mondial, des articles décrivant l'impact et le rôle du Fonds dans les pays, abonnez-vous à notre bulletin bimensuel gratuit.

Pour éviter que votre système de messagerie ne traite les numéros de l'Observateur du Fonds mondial qui vous seront envoyés comme du courrier indésirable, vous devrez ajouter l'adresse gfo-newsletter@aidspan.org à votre liste d'expéditeurs approuvés. Si vous n'êtes pas certain de la procédure à suivre, adressez-vous à votre administrateur système ou à la personne responsable du support technique.

Édition courante GFO

1: RAPPORT

En janvier 2017, le Fonds mondial a accordé 3,6 millions d’euros à la Coalition internationale pour la préparation aux traitements (ITPC) pour la mise en œuvre d’un observatoire régional de traitement communautaire dans onze pays d’Afrique occidentale. L’ITPC a récemment publié un nouveau rapport détaillant ses principales constatations, son analyse et les occasions de plaidoyer qui émergent après un an et demi de mise en œuvre. Le rapport met en évidence les principales lacunes le long du continuum de prise en charge du VIH, et présente des exemples de réussite du plaidoyer en matière de réduction des ruptures de stock et d’amélioration de la qualité des données au niveau des établissements. Explications de l’auteure principale du rapport.

2: NEWS

Le Zimbabwe a récemment entrepris des réformes visant à réduire la « dollarisation » de son économie, et vient d’interdire l’utilisation de toute monnaie étrangère. Le changement dans la politique monétaire a eu un effet nuisible sur les subventions du Fonds mondial, provoquant des retards dans certains aspects de la mise en œuvre des subventions, augmentant leurs coûts transactionnels, engendrant des difficultés de comptabilité, affectant le moral du personnel de santé et réduisant l’aptitude de l’État à acheter des antirétroviraux.

3: NEWS

Le Fonds mondial a remplacé la section « Portefeuille de subventions » de son site Web par Data Explorer, une plateforme interactive permettant d’examiner les financements du Fonds mondial et de consulter les résultats de ces investissements. Le nouveau portail offre des occasions de raffiner et visualiser des données qui n’étaient pas disponibles auparavant. Ses concepteurs affirment qu’il devrait à terme être élargi et inclure davantage d’informations sur les investissements des donateurs dans le Fonds mondial et l’impact des subventions du Fonds.

4: D'INTERET

La colonne « D’intérêt » de ce numéro de l’OFM met en lumière l’appel conjoint de Sir Elton John et du Président français Emmanuel Macron à mobiliser 14 milliards de dollars pour la reconstitution des ressources du Fonds mondial, la promesse de sauver « un million de vies » faite par le Japon lors de son engagement à l’occasion de la sixième reconstitution des ressources, le lancement de la campagne #FillUpTheFund d’un groupe d’ONG allemandes, le nouveau plan sur les droits humains de l’Afrique du Sud dans le contexte de la tuberculose et du VIH et la dépénalisation de l’homosexualité au Botswana.

5: ANALYSE

Le volontarisme politique du Rwanda l’a conduit à devancer la stratégie du Fonds mondial sur les systèmes résistants et pérennes pour la santé pour intégrer les financements de la lutte contre les trois pandémies afin de renforcer son système sanitaire. La revue de la littérature montre que cette intégration a largement participé à la dynamique positive du système rwandais depuis 20 ans et a eu un effet catalytique dans la lutte contre les pandémies.

6: ANALYSE

Le médicament, et en particulier l’accès aux produits de santé de qualité, est un enjeu mondial. Etant donné que plus de 60% des ressources financières du Fonds mondial sont dédiées aux produits de santé, il est essentiel de maitriser la chaîne d’approvisionnement dans un contexte d’augmentation de la demande (avec la mise à l’échelle des traitements ARV, changement des directives de traitement, nouvelles technologies de diagnostic, augmentation du nombre de centres de prise en charge). Cela passe nécessairement par des réformes de la chaîne d’approvisionnement, un alignement des partenaires sur une feuille de route commune, et un leadership des gouvernements des pays en développement.

7: ANALYSE

Un des acquis importants du Fonds mondial de lutte contre le VIH, le paludisme et la tuberculose est le renforcement des communautés et de la société civile dans la gouvernance des interventions sanitaires et la délivrance des services de santé. Le Fonds mondial semble avoir suscité des innovations réformatrices des systèmes de santé, alors qu’il n’était vu au départ que comme un instrument financier. Mais pour que ces innovations puissent être intégré dans la gestion des systèmes de santé, elles doivent bénéficier du soutien des partenaires, en particulier de l’OMS, qui joue un rôle naturel de leader dans ce domaine.

 

8: NEWS

La crise Ebola de 2014-2015 qui a touché la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria a provoqué d’importants dysfonctionnements dans les services de santé au-delà des victimes directes de l’épidémie. Les populations les plus vulnérables, en particulier les femmes les enfants, les personnes vivant avec le VIH mais également les patients souffrant du paludisme ou de la tuberculose ont payé un prix élevé du fait du manque da’accès aux soins et de la défiance vis-àvis des structures de soins. Ces urgences à caractère épidémiques mettent à l’épreuve les systèmes de santé qui se doivent d’être résilients face à ces chocs.