Observateur du Fonds mondial

L'Observateur du Fonds mondial est un média indépendant qui publie des reportages, des analyses et des éditoriaux au sujet du Fonds mondial. Pour recevoir des explications fiables et crédibles concernant le cadre réglementaire, les pratiques et les procédures du Secrétariat, des informations privilégiées sur les réunions du Conseil d'administration du Fonds mondial, des articles décrivant l'impact et le rôle du Fonds dans les pays, abonnez-vous à notre bulletin bimensuel gratuit.

Pour éviter que votre système de messagerie ne traite les numéros de l'Observateur du Fonds mondial qui vous seront envoyés comme du courrier indésirable, vous devrez ajouter l'adresse gfo-newsletter@aidspan.org à votre liste d'expéditeurs approuvés. Si vous n'êtes pas certain de la procédure à suivre, adressez-vous à votre administrateur système ou à la personne responsable du support technique.

Édition courante GFO

1: APERCU

À sa réunion des 15 et 16 mai, le Conseil d’administration du Fonds mondial devrait approuver une méthodologie d’allocation pour la période 2020/2022. Cet article fournit un aperçu des décisions attendues à la réunion du Conseil.

2: NOUVELLES

L’accord sur les privilèges et immunités du Fonds mondial est entré en vigueur le 17 avril 2019 après qu’un dixième pays, le Sénégal, l’a ratifié. Obtenir des pays qu’ils signent et ratifient l’accord est un processus très lent.

3: NOUVELLES

Le Comité d’approbation des subventions a salué ce qu’il qualifie de processus itératif de substitution constructif pour les demandes de financement du Nigeria. Cette approche avait été recommandée par le Comité technique d’examen des propositions. En avril, sur la recommandation du Comité technique d’examen des propositions et du Comité d’approbation des subventions, le Conseil d’administration du Fonds mondial a approuvé quatre nouvelles subventions pour le Nigeria, ainsi qu’un financement supplémentaire pour une cinquième subvention.

4: NOUVELLES

À l’occasion d’une table ronde organisée du 24 au 26 avril par Aidspan, les institutions supérieures de contrôle de huit pays africains ont manifesté leur désir de participer aux audits des subventions du Fonds mondial ou, pour celles qui les auditent déjà, d’accroître leur participation. Cette table ronde, qui s’est tenue à Kigali, au Rwanda, était appuyée par GIZ Backup Health.