Paludisme au Nigeria, le Fonds mondial et les géants de l’alcool et programmation transformatrice de genre

5. D'INTERET
16 Mar 2018

Ci-après des informations sur trois sujets dont nous pensons qu’ils intéresseront nos lecteurs :

Ex-ministre éthiopien : la lutte contre le paludisme au Nigeria est confrontée au plus gros déficit financier

Intervieweur : Martins Ifijeh

Dans cette interview, M. Kesete Admasu, ancien ministre de la Santé d’Éthiopie et actuellement directeur général du Partenariat Faire reculer le paludisme, affirme que le Nigeria est confronté au plus gros déficit financier à combler pour pouvoir mettre pleinement en œuvre son plan stratégique national de lutte contre le paludisme entre 2018 et 2020, et que le pays a besoin d’une volonté politique constante pour faire face à la charge de morbidité.

+++++++++++

Le Fonds mondial devient la marionnette médiatique d’un géant de l’alcool

Auteur : Michael Thorn

La dernière lettre d’information d’IHP a attiré notre attention sur un autre article relatif au partenariat du Fonds mondial avec Heineken, dans lequel l’auteur affirme que « ce qui est surprenant... est le silence du Fonds mondial face à une opposition aussi vive ».

+++++++++++

Guide des bonnes pratiques : Programmation anti-VIH transformatrice de genre

Source : International HIV/AIDS Alliance

L’Alliance a publié un nouveau guide, qui contient des informations, des stratégies et des ressources visant à aider les programmateurs à identifier les besoins des femmes et des jeunes filles dans toute leur diversité et à y répondre.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment