Le Groupe technique de référence en évaluation du Fonds mondial se concentrera en 2019 sur les évaluations prospectives des pays et les examens thématiques

5. NEWS
19 Dec 2018
Des examens thématiques sont en cours sur les systèmes résistants et pérennes pour la santé, le modèle de partenariat et la politique en matière de pérennité, de transition et de cofinancement

Le Groupe technique de référence en évaluation (GTRE ou TERG selon son acronyme anglais) du Fonds mondial a présenté son rapport au Conseil d’administration à la séance préparatoire à la réunion de celui-ci qui s’est tenue le 13 novembre 2018 au nouveau Campus de la santé mondiale situé à Genève, en Suisse.

Le président du Groupe, Jim Tulloch, a ouvert la séance en disant que sa présentation était censée faire le point brièvement sur les procédures plutôt que présenter le contenu du travail du Groupe. Une raison en était que la plupart des activités du Groupe viennent de commencer ou sont encore en cours, a-t-il expliqué.

La présentation couvrait les activités clés du Groupe technique de référence en évaluation pour 2019, ainsi qu’une mise à jour sur ses examens thématiques, une mise à jour sur les évaluations prospectives des pays et une mise à jour sur les examens stratégiques.

Activités clés du Groupe technique de référence en évaluation pour 2019

Pour 2019, conformément à son plan d’évaluation 2017/2022, le Groupe technique de référence en évaluation s’est fixé les objectifs suivants :

  • continuer de mettre l’accent sur l’évaluation prospective des pays dans les huit pays dans lesquels ces évaluations sont déjà en cours (Congo [RD], Cambodge, Guatemala, Mozambique, Myanmar, Ouganda, Sénégal et Soudan) ;
  • réaliser « trois à quatre » examens thématiques ;
  • se réunir trois fois et mettre activement en œuvre ses fonctions d’apprentissage et de conseil ;
  • lancer et mener à bien une autre procédure de recrutement et de renouvellement du Groupe.

Point sur les examens thématiques

Le point sur les examens thématiques tournait principalement autour d’une séance qui avait eu lieu à la réunion précédente du Comité de la stratégie (auquel le Groupe rend compte) sur les systèmes résistants et pérennes pour la santé. Le président du Groupe technique de référence en évaluation a déclaré que le Groupe a apporté des contributions significatives à la séance d’examen approfondi des systèmes résistants et pérennes pour la santé organisée à cette réunion.

Trois examens thématiques sont actuellement en cours :

  • modèle de partenariat de soutien technique au niveau des pays du Fonds mondial (le rapport final, en collaboration avec Gavi, est attendu fin janvier 2019) ;
  • investissements dans les systèmes résistants et pérennes pour la santé (rapport final attendu le 8 février 2019) ;
  • politique en matière de pérennité, de transition et de cofinancement (rapport final attendu d’ici le 10 mai 2019).

Concernant les examens thématiques futurs, M. Tulloch a indiqué que le Groupe technique de référence en évaluation a examiné les suggestions du Comité de la stratégie et en a discuté, et est engagé dans une procédure de consultation avec le Comité de la stratégie et le Secrétariat afin de convenir des thèmes prioritaires pour la prochaine série d’examens, qui doit avoir lieu en 2019/2020. La décision tiendrait compte du « calendrier idéal en vue d’éclairer les travaux du Secrétariat et/ou du Comité de la stratégie et les procédures de décisions du Conseil d’administration, a-t-il déclaré. M. Tulloch a également mentionné qu’on envisage si certains sujets proposés pourraient être couverts par d’autres travaux en cours ou prévus du Secrétariat ou examens thématiques ou évaluations prospectives de pays du Groupe. Par ailleurs, le Groupe réfléchirait aux sujets les plus susceptibles de bénéficier d’une évaluation indépendante.

Pour la prochaine étape de sélection d’examens thématiques, le GTRE partagera une liste simplifiée de choix après consultation avec le Comité de la stratégie, le Secrétariat et le Bureau de l’Inspecteur général. Certains des sujets actuellement proposés comprennent le concept d’appropriation par les pays, le Fonds mondial dans le contexte des Objectifs de développement durable, l’orientation des marchés, la capacité d’absorption des pays, un examen des investissements à effet catalyseur, le rôle des agents communautaires dans l’optimisation et l’obtention de résultats, et l’adoption des lignes directrices de l’OMS par les pays.

(Note de la rédaction : L’OFM publiera un article de suivi dès que la liste simplifiée du Groupe technique de référence en évaluation sera disponible.)

Point sur les évaluations prospectives des pays

Les évaluations prospectives des pays, qui ont débuté en 2017, sont des évaluations qui suivent la mise en œuvre des subventions dans huit pays sélectionnés (Congo [RD], Cambodge, Guatemala, Mozambique, Myanmar, Ouganda, Sénégal et Soudan), et se servent de chaînes de résultats propres aux pays comme cadre analytique pour répondre à plusieurs questions d’évaluation. En d’autres mots, il s’agit de « voir comment les intrants du Fonds mondial se transforment en extrants à l’autre extrémité du parcours », selon la description de M. Tulloch, tout en examinant les hypothèses et les conditions sous-jacentes des opérations des subventions.

Le Groupe technique de référence en évaluation a discuté des progrès des huit pays à sa réunion qui a eu lieu du 5 au 7 septembre 2018 à Nay Pyi Taw, au Myanmar, un des pays concernés par les évaluations prospectives.

La démarche de chaîne de résultats, estime M. Tulloch, offre au Fonds mondial une compréhension globale de la façon dont ses investissements se traduisent en impact au niveau des pays (tout en suivant les progrès des pays par rapport à la stratégie sur six ans) ; un cadre commun permettant de dresser une synthèse des huit pays ; et une plateforme d’analyse et de discussion entre les partenaires clés (tels que les ministères de la Santé, les récipiendaires principaux, d’autres maîtres d’œuvre et les partenaires de développement), guidée par un facilitateur indépendant.

M. Tulloch a insisté sur le fait que les évaluations prospectives des pays adoptent une « démarche plutôt globale » en vue d’appréhender les problèmes susceptibles d’entraver les progrès des subventions, comme les obstacles liés aux droits humains, au genre, aux systèmes résistants et pérennes pour la santé ou à d’autres facteurs.

Les résultats préliminaires des évaluations ont été présentés au Comité de la stratégie en mars 2018.

Selon M. Tulloch (et le rapport), à la fin des évaluations prospectives des pays – procédure qui devrait durer 3 ans, voire 6 ans – le Groupe technique de référence en évaluation s’attend à des améliorations des programmes nationaux et des opérations du Fonds mondial dans les huit pays ; à une meilleure compréhension de la manière dont les politiques et les procédures du Fonds affectent les pays et des améliorations possibles de ces politiques et procédures ; des progrès vers des estimations plus solides et basées sur des données des résultats et de l’impact, des leçons tirées pouvant éclairer une démarche d’évaluation plus rigoureuse de la part du Fonds mondial ; et du développement des capacités dans les pays.

En ce qui concerne les évaluations prospectives des pays, les prochaines étapes comprennent l’achèvement des chaînes de résultats initiales pour chaque pays d’ici la fin de 2018 ; une analyse plus approfondie (M. Tulloch a souligné que le Groupe technique de référence en évaluation « mettait la pression sur les équipes pour découvrir le pourquoi des constatations ») ; et la collaboration avec les équipes de pays et les instances de coordination nationale en vue d’améliorer la disponibilité des données.

Chaque pays élaborera des rapports de pays et un rapport de synthèse aux fins des délibérations du Groupe technique de référence en évaluation à sa réunion de janvier 2019. Le Groupe présentera un exposé de position contenant un rapport de synthèse sur les évaluations prospectives des pays à la réunion du premier trimestre 2019 du Comité de la stratégie.

Point sur les examens stratégiques

Le Groupe technique de référence en évaluation s’est engagé à réaliser des examens périodiques de toutes les activités d’évaluation, lesquels seront résumés aux fins des examens stratégiques de 2020 et éclaireront la procédure d’élaboration de la prochaine stratégie du Fonds mondial. La portée de l’examen de 2020 sera définie avec le Comité de la stratégie et le Secrétariat.

Le rapport du Groupe technique de référence en évaluation (GF/B40/08) sera disponible prochainement sur le site Web du Fonds mondial, de même que les autres documents de la 40e réunion du Conseil d’administration, à l’adresse suivante : www.theglobalfund.org/en/board/meetings/40.


Share |

Laissez un commentaire

Leave a comment