BIG

1.

L’audit du BIG pointe les faiblesses dans la gestion des ICN et dans la manière de coordonner et surveiller les subventions

7 Mar 2016
Le BIG affirme qu’une attention insuffisante est donnée à la pérennité des ICN une fois que les pays ont effectué leur transition

Le Bureau de l’Inspecteur général identifie des faiblesses graves dans (a) la capacité du modèle des instances de coordination nationale à surveiller les subventions ; (b) l’efficicacité des politiques et des procédures des ICN au niveau du Secrétariat du Fonds mondial et au niveau du pays.

5.

Les processus de gestion des risques durant la période d’octroi des subventions sont inefficaces et inopérants selon le BIG

2 Mar 2016
L’objectif d’achever le processus dans les trois mois est rarement atteint

Les processus de gestion des risques sont inefficaces et inopérants pour identifier les risques durant la période d’octroi des subventions. Il s’agit d’une faiblesse importante car cette période d’octroi vise justement à identifier et à prévenir les défis potentiels dans la mise en oeuvre afin que les maîtres d’oeuvre puissent immédiatement se mettre au travail une fois que les subventions sont signées.

10.

L’audit du BIG sur la Tanzanie pointe du doigt des problèmes déjà identifiés 2009

12 Feb 2016

Dans un audit sur la manière dont les subventions sont gérées par le secteur public en Tanzanie, le Bureau de l’Inspecteur général fournit des conclusions très sévères. Le BIG affirme que la plupart des problèmes dévoilés dans cet audit avaient déjà été identifiés dans un audit précédent datant de 2009.

1.

Le Tribunal Administratif de l’OIT valide le recours de l’ancien Inspecteur général John Parsons

9 Feb 2016
La procédure de résiliation d’engagement était « fondamentalement viciée »
Le Fonds mondial devra payer des dommages-intérêts pour torts moral et matériel

Le Tribunal Administratif de l’Organisation Internationale du Travail a validé un appel de John Parsons contestant la résiliation de son engagement en tant qu’Inspecteur Général du Fonds mondial en novembre 2012.

8.

Les arriérés de recouvrement sont progressivement réduits

30 Nov 2015
Le montant à recouvrer au 30 juin était de 55,1 millions de dollars

Le Fonds mondial continue à faire de lents progrès dans le recouvrement des montants dûs aux fraudes et à la mauvaise utilisation de l’argent des subventions mis à jour par le Bureau de l’Inspecteur général. Depuis la création du Fonds mondial jusqu’au 30 juin 2015, 39,9 millions de dollars ont été récupérés, 34,4 millions de dollars jusqu’au 31 décembre 2014 et 29,2 millions pour la période précédente.

7.

Les enquêtes du BIG en 2015 montrent que les détournements de fonds surviennent surtout dans les achats, la construction et la formation

19 Nov 2015
Le BIG appelle à une approche plus systématique pour empêcher les mauvaises conduites

Selon le Bureau de l’Inspecteur général, la principale source de mauvaise conduite identifiée cette année dans ses enquêtes a concerné les activités relatives aux achats. « Des appels d’offre non compétitifs, des fausses factures et une collusion entre les fournisseurs et l’achat ou la direction financière ont fréquemment entraîné des fraudes », affirme le BIG dans son rapport semi-annuel pour le Conseil.

3.

Des inquiétudes au sujet de la capacité du Malawi à gérer des fonds supplémentaires

23 Jun 2015
Malgré des scandales récents impliquant le récipiendaire principal paraétatique, le Malawi reçoit des ressources supplémentaires de la part du Fonds mondial

Malgré des inquiétudes concernant la capacité du Malawi à absorber les subventions, le pays recevra 37 millions de dollars supplémentaires pour son programme VIH, portant le total de l’allocation dans le cadre du nouveau modèle de financement à un montant de plus de 611 millions de dollars.

1.

Lancement d’une nouvelle plateforme signalant les violations des droits de l’homme dans les programmes du Fonds mondial

22 May 2015
Une première réponse aux plaintes dans les 48 heures

Les parties concernées seront désormais capables de signaler des violations présumées des droits de l’homme ou des infractions commises dans les programmes et les activités soutenues par le Fonds mondial en utilisant un nouveau mécanisme lancé par le Fonds le 27 avril dernier.

5.

Le BIG publie son premier « avis annuel » sur le Secrétariat du Fonds mondial

9 Apr 2015
La maturité organisationnelle s’est améliorée, mais de nouvelles améliorations s’avèrent nécessaires

Depuis qu’il a lancé son processus de transformation en 2012, le Fonds mondial est parvenu à améliorer progressivement sa « maturité organisationnelle ». Cela étant, le Fonds a encore du chemin à parcourir, selon le Bureau de l’Inspecteur général (BIG).

8.

Le BIG publie son rapport annuel 2014 ainsi qu’une actualisation des mesures de gestion convenues

7 Apr 2015
Le BIG publie son rapport annuel 2014 ainsi qu’une actualisation des mesures de gestion convenues
Le Secrétariat publie un rapport sur les recouvrements

Le Bureau de l’Inspecteur général (BIG) a publié son rapport annuel pour 2014 et rendu compte au Conseil d’administration de la mise en œuvre des mesures de gestion convenues par le Secrétariat dans le cadre d’une présentation effectuée lors de sa 33ème réunion tenue le 31 mars. Dans un rapport distinct, il a présenté au Conseil une mise à jour du paiement des sommes recouvrables.

Pages

S'abonner à BIG