ALF

3.

Audit du BIG : Tant que le Fonds mondial n’aura pas défini sa propension au risque, il ne pourra pas savoir quel niveau de garantie est requis

18 Jan 2018
Les activités de garantie ne sont pas suffisamment alignées sur les domaines de risques les plus élevés
Les risques liés aux programmes et aux produits de santé ont dépassé les risques financiers dans les classements

« Les travaux relatifs à la définition de la propension au risque n’en sont qu’à leurs prémices et tant qu’ils ne seront pas suffisamment avancés, peu de documents informent sur le niveau de garantie requis. » Voilà une des principales conclusions d’un audit de la garantie au niveau des pays mené par le Bureau de l'Inspecteur général (BIG).

3.

Identifier les obstacles au niveau du Secrétariat à la pleine absorption des crédits du Fonds mondial

11 Oct 2017
Les obstacles identifiés sont notamment liés aux conditions préalables et aux mesures de gestion, ainsi qu’aux politiques sur les paiements fixes ou variables et à la classification des pays
Suscribirse a ALF