Health GAP

4.

AIDS, TB, malaria are at “tipping point”; more U.S. investment needed in Global Fund and elsewhere, report says

24 Apr 2018
The Friends of the Global Fight report describes progress made to date, but foresees regression if investments are not stepped up

 

4.

Le budget proposé par le président Trump pour l’exercice 2019 comprend 425 millions de dollars de coupes du financement destiné au Fonds mondial

9 Mar 2018
Le budget a peu de chances, voire aucune, d’être adopté

Le président américain Donald Trump a envoyé au Congrès une proposition de budget pour l’exercice 2019 qui suppose une réduction d’environ 425 millions de dollars de financement destiné au Fonds mondial. Aux États-Unis, l’exercice 2019 commence le 1er octobre 2018. Les États-Unis sont de loin le plus gros donateur du Fonds mondial, contribuant environ 1,35 milliard de dollars par an.

6.

President Trump's proposed budget for FY 2019 includes cuts of $425 million for the Global Fund

20 Feb 2018
Budget has little or no chance of being adopted

U.S. President Donald Trump has sent the U.S. Congress a proposed budget for the 2019 fiscal year that includes a cut of about $425 million in funding for the Global Fund. The 2019 fiscal year starts on 1 October 2018. The U.S. is by far the largest contributor to the Global Fund, providing about $1.35 billion a year.

5.

La nouvelle stratégie du PEPFAR a des conséquences pour le Fonds mondial

11 Oct 2017
Le PEPFAR concentrera ses ressources dans 13 pays prioritaires

Le Plan d’urgence du Président des États-Unis pour la lutte contre le sida « concentrera ses ressources » dans 13 pays à forte prévalence de VIH et présentant les meilleures chances de maîtriser leur épidémie d’ici 2020, dans le cadre d’une nouvelle stratégie annoncée le 19 septembre par le secrétaire d’État des États-Unis, Rex Tillerson.

6.

PEPFAR’s new strategy has implications for the Global Fund

3 Oct 2017
PEPFAR will focus its resources in 13 priority countries

The (U.S.) President’s Emergency Plan for AIDS Relief (PEPFAR) will “concentrate its resources” in 13 countries with high levels of HIV that have the best chance of controlling their epidemics by 2020, under a new strategy announced on 19 September by U.S. Secretary of State Rex Tillerson.

Subscribe to Health GAP